Les systèmes d’assistance sont déjà de série dans les voitures modernes, selon l’équipement. Mais les aides électroniques peuvent même rendre les dommages plus coûteux. Cela semble surprenant au premier abord, car les aides automatiques au stationnement et au freinage sont principalement destinées à assurer plus de sécurité dans la circulation routière et à prévenir les accidents. En conséquence, moins d’accidents devraient se produire sur la route et si un accident se produit, il devrait au mieux causer moins de dommages. Mais il existe des facteurs qui rendent les coûts des sinistres encore plus chers.

Systèmes d’assistance : facteurs qui renchérissent les dommages aux véhicules

Ici, on se réfère à l’exemple d’un véhicule moderne avec une caméra vidéo pour le système d’avertissement de sortie de voie. Si, par exemple, le pare-brise se brise, la caméra, y compris les capteurs situés derrière elle, doit également être remplacée ou au moins recalibrée. Selon un expert en technologie, les coûts pour le personnel spécialisé et les coûts pour les instruments de réglage de l’électronique étaient ici nettement plus élevés que pour une voiture sans aides électroniques.

Plus de systèmes d’assistance, moins de frais d’assurance ?

Même si la tendance vers plus de systèmes d’assistance gagne du terrain, les assureurs n’attendent pas encore des coûts moins élevés pour les assurés à ce stade. Le secteur des assurances en voit la raison dans les systèmes eux-mêmes, qui ne réduiraient pas significativement les dommages dans les années à venir. Cela dépend toujours de la conception respective de chaque système d’assistance : même les premiers systèmes de stationnement n’ont pas empêché les dégâts comme espéré.